Mariyem Choukrad

Mariyem Choukrad

Après deux ans sur le chantier de la LGV Maroc, cette jeune ingénieure marocaine est venue s’installer en France en tant que Project Management Officer chez Mobility. Elle nous présente ce métier transverse qui offre une vision globale et stratégique de tous les métiers de l’entreprise.

Quel est votre parcours universitaire et professionnel ?

Après deux années de classes préparatoires, j’ai intégré l'École Mohammadia d'ingénieurs à Rabat, génie industriel, spécialité Ingénierie de projets, dont je suis sortie diplômée en 2015.

J’ai ensuite travaillé 2 ans comme ingénieure planning et qualité (généralement appelé OPC « Ordonnancement Planification et Coordination) pour Mobility sur le chantier de la LGV Tanger-Kenitra. J’étais en charge de l’animation du planning général du projet, de la gestion de la qualité et du suivi d’avancement et reporting pour la direction et pour le client. Cette expérience de terrain est une vraie valeur ajoutée pour mon poste actuel.

Aujourd’hui vous êtes Project Management Officer. En quoi consiste votre poste ?

J’ai rejoint le siège de Mobility en février 2018. Mon poste consiste en deux volets. Un premier aspect de ma fonction est très opérationnel : j’accompagne les équipes de la phase d’offre jusqu’à la capitalisation (aide au chiffrage, planification, qualité, staffing, gestion du budget, audits, retours d’expériences…).

En parallèle, le PMO a un rôle stratégique pour appuyer la philosophie multi-projets de Mobility et aider à la performance. Mon poste me permet d’avoir une visibilité sur l’ensemble des projets de l’entreprise et de faire remonter des informations fiables aux acteurs du projet, dont principalement le Project Manager.

Ainsi, en arrivant, j’ai participé à toutes les revues de projet pour prendre connaissance de l’ensemble des projets. J’ai aidé au développement des retours d’expérience et au montage des dossiers de qualification.

Notre objectif est de créer une « boite à outils » qui permettra de piloter efficacement son projet. Je m’inspire des moyens mis en place sur le projet de la LGVM et essaie de développer un outil adaptable qui répondra aux besoins des différents métiers. Les fonctions OPC sont indispensables sur les grands projets. Nous mettons donc des outils à disposition des chefs de projets pour qu’ils puissent faire de l’OPC intégré quand il n’y a pas de ressources dédiées.

 

Sur quels projets travaillez-vous en particulier ?

J’ai participé à de nombreuses offres pour appuyer les équipes sur le planning et la qualité.

Depuis juin, je travaille sur le projet de rénovation du tunnel du Fréjus, avec une double casquette OPC et PMO. Mobility est mandataire et nous travaillons en groupement avec 4 autres entreprises françaises et italiennes. Mis à part le pilotage du planning, je rédige le plan de management du projet : ressources nécessaires, fiches de postes, processus de réalisation, contrôle qualité, identification des flux de communication. Le “mode projet” de Mobility est performant. Mon objectif est donc de faire comprendre et adhérer nos partenaires à cette méthodologie grâce à cette feuille de route précise.

Quelles sont les particularités du “mode projet” de Mobility ?

C’est une organisation agile et une configuration des ressources optimale.

Je trouve que Mobility se distingue en matière de traçabilité, de contrôles qualité et de sécurité informatique. Ces outils et process permettent une réalisation efficace en coût et en délai.

J’ai rapidement adopté le fonctionnement de Mobility et j’en suis convaincue. J’aime ma fonction de PMO car elle a vocation à diffuser ce mode de travail.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Je souhaitais donner une tournure internationale à mon parcours professionnel. Quand Mobility m’a offert l’opportunité de venir travailler en France, je n’ai pas hésité à la saisir car je savais que cette entreprise mène de nombreux projets internationaux. Aujourd’hui, je vis en France et je travaille avec des Italiens. J’apprécie beaucoup ma fonction transverse qui me permet d’avoir rapidement une vision globale de tous les métiers de l’entreprise.

Partager