Juan Camarena

Juan Camarena

Jeune ingénieur espagnol, Juan Camarena a quitté Valencia pour la France. Ce francophile est chef de projet junior au sein de la business unit Doway où il travaille sur les innovations en matière de bus électrique.

Quel est votre parcours étudiant ?

Je suis diplômé de l’Ecole Polytechnique de Valencia où j’ai effectué un parcours de formation génie civil. Dans le cadre d’un échange universitaire, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un an de formation à l’Ecole Polytechnique de Lausanne, avec une spécialisation transport. Cette expérience suisse a été très enrichissante sur le plan professionnel et humain et m’a permis d’apprendre le français. Après mon passage en Suisse, j’étais convaincu de vouloir évoluer dans un environnement professionnel francophone.

Ainsi, j’ai effectué mon stage de fin d’études à Paris, dans un bureau d’études spécialisé dans l’aménagement urbain, notamment autour des problématiques d’infrastructures de transports.

Parlez nous de votre poste chez Mobility ?

J’ai rejoint l’équipe Mobility après mes études, en octobre 2016, dans le cadre du parcours pépinière. Je suis chef de projet junior au sein de la business unit Doway. Je me forme au métier de chef de projet : apprendre à s’interfacer avec toutes les fonctions supports de Mobility et monter en compétences pour pouvoir, par la suite, gérer des projets complexes. Le parcours pépinière facilite grandement mon intégration.

Je travaille actuellement sur un projet de ligne de bus électrique à Argenteuil et sur des offres d’infrastructure de recharge de bus électrique. La valeur ajoutée de Mobility étant Cway, la solution d’optimisation de recharge de flottes de bus au dépôt, que nous venons de lancer. Le bus électrique est un sujet innovant et j’ai pu participé dès mon arrivée à la réflexion de Mobility sur ce nouveau marché.

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Je suis en contact direct avec toutes les parties prenantes du projet (clients, fournisseurs, etc.) et cet aspect humain est très enrichissant.

C’est également très motivant de coordonner toutes les actions qui vont permettre concrétiser un projet, de rendre opérationnelles des infrastructures de transports pour les usagers finaux.

Est ce que vous vous plaisez à Lyon ?

Oui, beaucoup. C’est une ville très dynamique. Et la proximité avec les Alpes me permet d’aller skier ou randonner facilement. Je pratique également le tennis et je joue au football pendant ma pause déjeuner !

 

Partager