Aziz Bendriss

Aziz Bendriss

Entré chez VINCI Energies avec un BTS, Aziz Bendriss intègre une école d’ingénieurs en apprentissage. Diplôme en poche, il sillonne le monde : Asie, Moyen-Orient et Afrique. Il achève actuellement une mission au Sénégal dans le cadre de la construction et la mise en service de trois centrales photovoltaïques hybrides*.

Quel est votre parcours ?

Après un BEP et un BTS électrotechnique, j’ai intégré le groupe VINCI en 2006 en tant que technicien de maintenance des équipements de la route, chez SDEL Transport.

C’est à la suite d’un EIM* en 2009 que mon responsable, ayant compris mes envies d’évolution, m’a proposé d’intégrer une école d’ingénieurs. Ces trois ans passés sur les bancs de l’ESME Sudria furent un véritable défi, d’abord en raison du rythme soutenu imposé par l’alternance et en raison du contrat « moral » passé avec l’entreprise : l’échec n’était pas une option. Je suis sorti 5e de la promotion 2011, diplômé en Génie Electrique et Climatique, option Responsable d’Affaire. Ce projet de formation, pensé avec mon responsable, a été un vrai tournant dans ma carrière. Je suis fier de cette réussite.

En 2011, j’ai intégré un projet de réhabilitation autoroutière (Echangeur souterrain A14/A86). Puis, souhaitant donner une orientation internationale à ma carrière, j’ai intégré Cegelec Infrastructures en 2013, pour mener à bien une mission de business development au Cambodge. J’ai poursuivi sur ma lancée internationale en rejoignant un projet de sécurisation de sites sensibles d’interconnexion d’énergie (GCCIA) rayonnant sur tous les pays du Golfe.

J’ai intégré Mobility en 2016 dans le cadre du projet TVS (Tunnel ventilation system), un grand projet pour le tramway de Lusail, au Qatar. J’ai pris mon poste ici au Sénégal à la suite de cette mission.

Quel est votre poste actuellement ?

Depuis plus d’un an, je travaille comme Construction Manager, mis à disposition d’Omexom Renewable Energies Solar. Mon rôle consiste à piloter la construction et mettre en service trois centrales hybrides (2 MW). Ces centrales ont pour objectif de diversifier le mix énergétique du pays et d’alimenter en électricité des zones isolées, dans le cadre d’un projet financé par la Banque Allemande de Développement KFW, et SENELEC (Société Nationale d’Électricité du Sénégal)

En quoi consiste votre mission ?

Chaque site est régi par un superviseur et une équipe pouvant compter plus de 120 personnes. Mon rôle est de coordonner ces équipes afin de délivrer les centrales dans les temps impartis et en sécurité.

En tant que Site manager, je dois assurer le zéro accident et transmettre la démarche qualité et Safety Excellence de VINCI Energies. C’est une implication de tous les jours et la démarche sécurité est aujourd’hui exemplaire sur les trois sites.

Que retenez-vous de votre expérience en expatriation ?

Ici, au Sénégal, on prend le temps de construire des relations basées sur l’échange, la bienveillance et la confiance. Dans mon travail, cela s’est traduit par des collaborations humainement fortes et des challenges relevés ensemble. C’était la première fois que je travaillais à l’étranger dans un pays dont la langue officielle est le français. Je me suis initié au Wolof car, au-delà de la langue, c’est la compréhension de la culture qui me tient à cœur.

Aujourd’hui, le projet touche à sa fin et c’était une expérience formidable à vivre. Je reviens la tête pleine de rencontres et de souvenirs. J’ai acquis une solide expérience en énergie solaire et gagné en maturité.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’apprécie chez VINCI Energies la diversité des projets qui me sont confiés : je ne m’ennuie jamais. Quel que soit le sujet, cela stimule toujours ma volonté de progresser. Je monte en compétences techniques mais également en management.

Et, vous l’aurez compris, j’apprécie la richesse des relations humaines et les contextes multiculturels !

Quels sont vos projets aujourd’hui ?

J’ai pour projet de rentrer en France afin de rester au fait des standards européens. Après des projets routes, sécurisation de site et solaires, pourquoi ne pas enrichir mon expérience en me dirigeant vers les métiers du rail ou de l’aéroportuaire.

 

* Centrale Photovoltaïque avec stockage et groupes électrogènes

* Entretien individuel de management

Partager