Mobility - Accueil / Actualités / Mobility en lice pour la réfection d’un tunnel sous-marin à Montréal

Mobility en lice pour la réfection d’un tunnel sous-marin à Montréal

Mobility en lice pour la réfection d’un tunnel sous-marin à Montréal
Le 14 janvier 2019

Deux consortiums se sont qualifiés pour soumettre des propositions pour le projet de réfection du tunnel entre Montréal et la Rive-Sud.

En 1949, le gouvernement fédéral décide de construire une route Transcanadienne et en 1960, la construction de sa section Québécoise, est annoncée. Pour relier les réseaux d'autoroutes de part et d'autre du Saint Laurent, la solution retenue est un pont combiné avec un tunnel sous le lit du fleuve, se rejoignant au milieu du fleuve sur l'île Charron.

Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine est ainsi inauguré en 1967. Il constitue un lien routier majeur pour la région, pour le Québec ainsi que le Canada, et ce, tant pour le transport des personnes que des marchandises. Partie intégrante de l'autoroute 25, il est constitué du plus grand tunnel sous-marin au Canada, d'une longueur de 1,5 km, et d'un pont de 457 m de longueur.

Le Ministère québécois des transports planifie actuellement un projet de réfection majeure du tunnel afin d’assurer la pérennité de cette infrastructure pour les 40 prochaines années.

Le consortium formé par Eurovia, Mobility, Dodin Campenon-Bernard et Pomerleau est l’un des deux consortiums sélectionnés par le ministère pour remettre une offre en conception-construction pour la réalisation de ce projet.

Au sein du consortium, Mobility apporte tout particulièrement son expertise sur les problématiques de modernisation des systèmes électriques, d’éclairage, de ventilation et de gestion de trafic.

 

Partager